[Présentations] Et vous êtes qui ?

ps : ce post est pour répondre à une question de JL qui a disparu. Mystères du forum…

Il me semble que c’est parce que c’est la plus lisible, donc l’information abstraite est perçue avec plus d’efficacité et de pertinence.

Un D rouge parlera peut etre mieux qu’un tile 16 x 16 pixels représentant un dragon rouge…

JB

Oui, tout à fait d’accord.

(désolé d’avoir effacé mon message ; un moment de doute… ; la question était : « Pourquoi justement choisir la version avec les caractères plutôt qu’une autre ? »)

JL pendant que je te tiens, est il possible selon toi de faire un jeu comme Loom mais au lieu de cliquer sur des notes, le joueur chante dans un micro ?

Avec pygame c’est possible ?

JB

Je ne connais pas le principe exact de Loom, mais donc, si le but est de récupérer le son venant d’un micro, puis d’en extraire les notes, ça me semble assez (voire très) difficile, à moins qu’une bibliothèque le fasse déjà. Pas pyGame, en tout cas : c’est trop spécifique. Si le coeur t’en dis, fais une recherche sur Google avec « music recognition », ça a l’air de donner des résultats intéressants.

Loom est un point ‹ n › click sans verbe, mais avec des formules de notes.

Le héros est un magicien dont la magie est basée sur la musique.

Exemple d’énigme : une tornade émet une séquence de 4 notes : do mi re fa, il suffit de la jouer à l’envers pour qu’une anti-tornade se forme et détruise la premiere tornade.

Au fur et à mesure de sa progression, les notes de son octave se débloquent, permettant des formules plus impressionnantes, mais plus difficiles à déterminer (comme il y a plus de notes possibles).

JB

Je profite de ce sujet pour me présenter un peu.

J’ai 27 ans, j’habite en Suisse.

J’aime beaucoup les jeux IF, que j’ai véritablement découverts quand j’avais 9 ans, grâce au jeu « Conspiration » d’Ubi soft sur Amstrad CPC 464 (donc en cassette, avec des temps de chargement de 5 ou 10 minutes à chaque fois qu’on avançait un peu dans le jeu… Enfin, ça faisait du suspense !), qui m’avait beaucoup marqué à l’époque.

Des années plus tard, quand je commençais à savoir lire un peu l’anglais, j’ai découvert les joies d’analyseurs de syntaxe plus sophistiqués avec « The Pawn », toujours sur Amstrad CPC (quoique 6128). Encore un peu plus tard, j’ai joué à pas mal de jeux en anglais sur Amiga 500, achetés d’occasion : des jeux d’éditeurs comme Magnetic Scrolls, Level 9, Infocom, Sierra et d’autres moins connus.

Encore plus tard, fin 2004, j’ai découvert la communauté IF moderne sur Internet. J’en avais déjà entendu parler une fois ou deux, des années plus tôt, mais je m’étais imaginé, bien à tort, qu’il s’agissait de jeux d’amateurs qui ne seraient sûrement pas aussi bien que les jeux « professionnels » publiés vers les années 1980. Une fois cette communauté découverte, mon premier jeu essayé fut « Savoir-Faire », mais il m’avait moyennement plu et je n’avais pas été loin. Juste après, j’ai essayé un des seuls jeux modernes en français que je pouvais trouver, « Filaments », et là… J’ai vraiment adoré !

Les jeux qui m’ont sans doute le plus marqué parmi les « vieux » jeux IF, même si pour certains d’entre eux je ne suis pas sûr que je les apprécierais autant maintenant, et même si je ne les ai pas tous finis :

  • « Conspiration », déjà cité ;
  • les jeux de Magnetic Scrolls en général, mais tout particulièrement « Jinxter » et « Wonderland » ;
  • « Scapeghost » (très original !) et la trilogie « Time & Magik » (avec ses plans de jeu ridiculement énormes), de Level 9 ;
  • « Wishbringer » (tout à fait charmant) et « Zork Zero » (bien amusant), d’Infocom.

Mes jeux préférés parmi les récents :

  • « Filaments » et « Ekphrasis », par JB ;
  • « City of Secrets », par Emily Short ;
  • « Beyond », par Mondi Confinanti.

Mais il reste tant de jeux qui ont l’air excellents et auxquels je n’ai pas encore joué !

Ces derniers mois, j’ai pas mal contribué à l’IFWiki, parmi bien d’autres choses pour compléter les informations sur les jeux en français (voir ici), mais pour ça il me reste encore pas mal de travail !

et bien, nous voilà ravis de ta présence ici ! Et félicitation pour le boulot que tu as fournis sur ifwiki ! Maintenant cela explique toutes ces précisions. Je ne pensais pas que c’était un francophone qui l’avait fait en fait, puisque l’on ne t’avait pas vu avant ici :slight_smile:

Je me rends compte que je ne me suis pas présenté !

Je m’appelle Samuel, j’ai 24 ans et je suis marié depuis deux ans et demi à Bernadette. Nous habitons Lyon, ou plus précisément Villeurbanne. Pas d’enfants pour l’instant, juste un chat et un cheval, cela suffira dans un premier temps (le deuxième temps ce sera quand ça viendra) :slight_smile:

Je travaille depuis 1 an et demi dans une petite entreprise d’informatique, étant informaticien moi-même.

J’ai découvert les fictions interactives en recherchant de vieilles perles sur le site the-underdogs.info/game.php?id=728 ). En découvrant qu’il fallait s’adresser au jeu en tapant soi-même ce que l’on veut faire, je suis tout simplement tombé des nues, moi qui croyais que ce type de jeu n’existait pas, probablement parce que trop compliqué à faire… J’avais tout bêtement loupé toute une génération de jeux vidéos !

Cela se passait en 2000, mais après avoir terminé le jeu qui s’est révélé finalement surtout intéressant au début quand je découvrais le concept, mais assez pauvre en terme de liberté et très court, je n’ai pas tout de suite fait le lien avec les fictions interactives.

Et puis l’année dernière, je suis retourné faire un tour sur le site des underdogs, et j’ai cette fois découvert la rubrique « fictions interactives », dans laquelle j’ai tout simplement pris le jeu qui avait la meilleure note : The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy ( the-underdogs.info/game.php?id=3486 )
J’ai trouvé le jeu excellent bien que trop difficile (il y a peu d’énigmes que j’ai résolues sans recourir aux solutions inclues dans le jeu, mais le scénario était assez prenant, et j’ai regretté d’avoir utilisé la soluce sur certaines énigmes… Mais pour certaines d’autres je suis sûr que je n’aurais jamais trouvé).

Puis j’ai récidivé quelque temps plus tard avec A Mind Forever Voyaging, et je ne sais plus comment j’ai trouvé le site ifiction.free.fr, mais je suis arrivé là, alors que j’imaginais que ce type de jeu n’existait qu’en anglais. Et on me voit maintenant souvent sur le forum (un peu trop ?), où j’ai acquis une réputation de chipoteur (mais pour le bien de la qualité des fictions interactives francophones, je l’espère !) puisque deux néologismes ont été créés en mon honneur, stormiser (ne rien laisser passer, jusqu’au chipotage, dans le cadre du test d’une fiction interactive) et déstormiser (corriger un maximum de bugs d’une fiction interactive, par exemple suite à un beta-test de type « stormisation », ou au contraire pour clouer le bec à ceux qui stormisent ?).

J’espère pouvoir un jour publier mes propres fictions interactives, et j’ai commencé il y a déjà quelques mois à apprendre le langage inform, et il y a quelques semaines à coder une toute petite IF pour me faire les dents et avoir un peu de retours sur les choses à améliorer dans ma manière d’écrire ou de coder.

J’aime beaucoup la liberté d’action qu’on peut avoir dans une bonne fiction interactive. Cela apporte un jeu riche, alors que je me rends compte qu’au fil du temps l’interface des jeux d’aventure s’est appauvrie pour s’ouvrir au public le plus large possible (étape 1 : on tape ce qu’on veut faire. étape 2 : on joue à la souris et on clique sur des actions (regarder, prendre, parler…), étape 3 : on joue à la souris et le jeu décide tout seul de l’action à effectuer si on clique sur le bon objet… quel dommage !).

Et voilà, j’ai été assez long, mais ce n’est pas de ma faute, c’est la faute de ma femme qui m’a un jour refilé un logiciel pour apprendre à taper au clavier avec mes dix doigts… Et depuis j’ai du mal à rester concis quand j’ai des choses à dire :slight_smile:

Voilà, c’étaient un ou deux mots pour me présenter…

j’en profite pour compléter ma présentation ici.

J’ai commencé à jouer aux IF sur Atari ST, avec The Pawn, qui a atterri dans mes disquettes je ne sais comment, mes amis à l’époque jouant plutôt à des jeux d’arcades, et pas trop à ce genre de jeux, en anglais qui plus est. Je devais être en 5ème ou 4ème à ce moment, et je n’étais pas vraiment un crack dans la langue de Ian Livingstone, mais je me débrouillais un peu. J’avais adoré l’ambiance et le style du jeu (et les graphismes en plus…)
Dans les magazines spécialisés, je voyais les Laura Bow (on était loin de Lara Croft…), les jeux Infocom à leur maturité (Arthur, Shogun, Journey), et cela me faisait bien envie. Mais ces jeux n’étaient pas trop disponible par où j’étais, et je dépensais plutôt mes sesterces dans des jeux d’aventures genre Indiana Jones (et la dernière croisade), que l’on trouvait plus facilement en boutique de ma ville.

Puis il y a quelques années (je pense vers 2002-2003) j’ai découvert le renouveau du IF par hasard, d’abord avec RAIF, Inform , puis j’ai vu qu’il y avait une communauté française (et juste Aventure en traduction comme jeu), et j’ai voulu créer mon propre jeu puisque la bibliothèque française existait.
Et pendant cette année-là, en fait je n’ai pas joué à beaucoup plus de jeux que j’en avais joué dans ma jeunesse (The Pawn…), juste quelques uns en anglais (Savoir-Faire et d’autres dont j’ai oublié le nom et que je n’ai pas forcément terminé), mais pas tant que cela. Comme beaucoup de « créateur », en fait j’avais plus de plaisir (quoique ?) à essayer de créer qque chose (quitte à me prendre la tête sur des problèmes de code) que de profiter de ce qui existe déjà. Puis j’ai découvert la liste de diffusion francophone, puis que Sabine et JB avaient avancé un peu de leur côté, l’une avec ses traductions, l’autre avec son jeu Filaments (que je n’ai toujours pas terminé non plus :frowning: ), puis plus tard ce forum.

Depuis, j’ai pu jouer à plus de jeux, et également profiter de jeux d’aventures hybrides (ou pas) qui me rappellent beaucoup les fictions interactives : dans le désordre : les vieux jeux Sierra, en particulier le premier Laura Bow que je viens de terminer avec plaisir (tout se tape au clavier, mais il y a des graphismes), King’s Quest IV (superbe), Syberia, Dreamfall (on s’éloigne un peu, mais je pense que ce type de jeu pourrait être retranscrit en IF sans problème), Shannara, Death Gate (de Legend, et les premiers sont également à taper au clavier, comme Eric the Unready)

Je joue également à des jeux infocoms (c’est vrai qu’ils sont bons), ou des nouveaux, comme Bronze, The Relique ou Ekphrasis, ce dernier étant très bien dosé dans la difficulté et très plaisant à jouer :)…

Concernant les jeux francophones, je suis heureux de la tournure actuelle des événements, on commence à avoir un certain nombre de jeux, et une communauté sympa !

Je suis également très content que ma femme apprécie beaucoup certains jeux, en particulier ceux de Legend (elle a terminé Gateway I et II il y a peu de temps, mais elle connaissait déjà Death Gate depuis longtemps…), et qu’elle se soit lancé depuis peu dans la rédaction d’une aventure d’envergure (avec des illustrations) !

Je me suis pas encore présenté, je crois

J’ai 14 ans, je suis au collége en 3eme en Lorraine. Cel doit faire moins d’un an que j’ai débuté dans l’IF, et pourtant j’ai quand-meme réusi à faire quelques jeux depuis le temps. Je programme en C, j’aime bien lire. J’ai découvert IF en découvrant tous les vieux jeux.

et bien je pense que tu dois être le plus jeune du forum alors !

Félicitation pour ton intérêt pour la programmation et les jeux d’aventures ! (et les vieux jeux)

C’est très probable.

Peut-être que je me trompe, mais j’ai vraiment l’impression que la moyenne d’âge de la communauté IF francophone est plus jeune que celle de la communauté anglophone. C’est étrange, et je ne sais pas trop pourquoi… Bon nombre d’auteurs ou joueurs anglophones étaient déjà adolescents, voire adultes, lors de la période des grands succès d’Infocom (début et milieu des années 1980) et ont connu l’IF à cette époque, c’est peut-être pour ça.

En tout cas, c’est plutôt encourageant pour l’avenir de l’IF francophone !

Merci ! :smiley:

Hello tout le monde,

J’ai 34 ans, et j’ai joué à mon premier jeu d’aventure textuel vers l’âge de 10-11 ans (1985, par-là) sur ZX Spectrum, avec des jeux comme Terrormolinos, Bored of the Rings, Kentila…

Les jeux du genre qui m’ont le plus marqués sont sans doute les jeux Magnetic Scrolls (Jinxter, The Pawn, The Guild of Thieves…) sur Atari ST.

Mes jeux préférés étant alors Dongeon Master, Day of the Tentacle, les Sierra, Ultima 5…

Je travaille actuellement sur une IF intitulée « Le Pantin Electrique » qui est d’un genre très peu conventionnel (par rapport à ce à quoi j’ai pu jouer). A la clé, de l’humour et surtout une grosse dose d’insolence :slight_smile: (ce qui ne plaira pas à tout le monde).

Eh bien, merci pour cette présentation, Lempika, et bonne chance pour ton jeu !

Bienvenue à toi, Lempika! Donne nous des nouvelles de ton jeu dès que possible! :slight_smile:

Bonsoir,

Je suis tombé par hasard il y a quelques semaines sur un forum qui évoquait « Anchorhead » en « Interactive Fiction ».

A vrai dire j’avais aucune idée de ce que c’était ou même quel type de jeu ça pouvait évoquer. Le seule chose qui a piqué mon attention c’est une référence à Lovecraft.

J’ai un peu oublié, puis j’y ai repensé ce week-end ou j’ai décidé de m’y mettre. Et j’ai pas été déçu du voyage.

J’ai beaucoup apprécié le côté Jeu d’aventure à l’ancienne, puis finallement le fait que l’utilisation de la console pour communiquer est très naturelle, le parser comprenant la plupart du temps ce que je voulais faire. Alors j’imagine que ça vient du fait que j’ai joué à des jeux complets et très bien « fini », mais j’ai vraiment trouvé ça sympa et j’ai envie de réessayer des nouveaux jeux dès que j’aurais le temps.

Sinon pour mon « historique » j’ai été un grand joueur de jeu d’aventure point & click, et je suis un accro de Nethack ( bien que je me soigne), ce qui explique aussi que l’aspect non graphique ne m’effraie pas.

Voilà, j’ai rapidement parcouru les listes de jeux recommandés ici et là, et j’ai hâte de rejouer.

J’ai aussi regardé rapidement les langages Inform 6 & 7, on verra plus tard si j’ai la motivation (et surtout le temps ) d’écrire quelque chose.

Sinon encore félicitations pour le site, très didactique, très clair, qui m’a donné plus d’informations que je ne pouvais espérer.

A bientôt,

Salut Seren, bienvenue à toi (même si on a déjà eu le temps de discuter un peu par irc)

Si tu t’intéresses à Lovecraft, on a fait un jeu sur ce thème :

informfr.tuxfamily.org/#toc1

Quels jeux point ‹ n › click as tu apprécié ?

J’ai passé pas mal de temps sur Riven ( qui est probablement pas un point & click classique ) mais sinon la référence ça reste Indiana Jones 3 pour moi. C’est sûrement pas le meillleur mais j’ai passé un temps fou perdu dans un château plein d’allemands…

Ah oui indy 3 je te rejoins ! Et tu as dû au moins jouer à Day Of The Tentacle, sinon il te manque quelque chose !

Remplis le trophée de bière et file le à Biff, sinon t’as aucune chance de passer !