Nouvim 3000 - Revues

Je suis à la bourre encore, mais les Neo-Twinies ont pris beaucoup plus de temps que prévu, donc bon…

11 soumissions à la Nouvim3000 cette année (un record !), dont la mienne.
Toutes peuvent être trouvées ici.

C’est partiiiii :rocket:

2 « J'aime »

Daidala, par Laeims

Daidala est une petite aventure textuelle faite avec Twine, où vous incarnez un aventurier (archéologue?) se réveillant dans une grotte suite à une chute. Vous pouvez explorer les environs, découvrir des ruines, examiner différents éléments, résoudre quelques puzzles, et, si vous choisissez le bon chemin, trouver la fin ultime (quoiqu’elle ne soit pas super positive en fait :joy: ). J’ai du faire quelques essais afin de pouvoir la trouver…
J’ai trouvé cool le clin d’œil à la mythologie Grecque pour le puzzle.

Ça m’a fait aussi un peu penser à Indiana Jones

1 « J'aime »

La fonte du monde, par HerzEngel

La fonte du monde est une aventure textuelle fantastique faite aved Inklewriter, où l’on incarne Voulks Mirmabull, un dragon dont le destin semble réunir tous les clans de dragons et de se battre contre les autres royaumes (d’après ce que j’ai compris, je ne suis pas super sûre). Suivant une longue introduction consacrée au passé de Voulks, on est un peu jeté dans la fosse aux lions, sans vraiment but clair ou une explication du comment et pourquoi. Assez tôt, les choix semble ramifier l’histoire, conduisant le joueur vers une poignée de fins (j’en ai trouvée 3-4 différents, mais surtout des mauvaises).

Ces séquences de choix nous amènent à interagir avec l’environnement, les autres clans ou à s’engager dans différents conflits - souvent avec une dichotomie violente / pacifique pour les options. La plupart des choix n’aboutissent pas à une réponse textuelle lorsque choisis, ayant soit une illustration générée par l’IA, soit directement le choix suivant. Cet aspect, qui pourrait être dû à la combinaison d’une histoire qui se ramifie beaucoup et d’un nombre de mots limité, rendait parfois l’histoire difficile à suivre, à voir les conséquences de nos actions. Je pense que quelques phrases de plus entre chaque choix dissiperaient une bonne partie de cette confusion.

1 « J'aime »

Corps Brulés, par Selsynn

Corps Brulés est un petit mystère fait avec INK, où l’on joue un détective (je crois?) en vacance. Sur le chemin, vide d’âme, on découvre trois corps brûlés (accident ? peut-être pas…). Le but de ce jeu est donc de résoudre de mystère, d’accuser la bonne personne, trouver le moyen et la raison.

Enfin, du mieux que possible, étant donné des seulement 7 petits indices, papiers presque brûlés sur les corps non-identifiables. Du fait de cet accident ardent, ces papiers ont une durée de conservation limitée (en prendre un fait qu’un autre se détruit). Il faut donc être stratégique avec les morceaux à prendre et l’ordre de consultation.
Bon, le jeu n’est pas cruel avec les informations trouvées, car celles-ci sont bien conservées après chaque redémarrage du jeu.

Les différents papiers nous donne une idée de l’identité de chacun des corps, des raisons de leur présence, et le comment du pourquoi. Il est possible de lier ces différents documents ensemble (interchangeable lors de chaque consultation), apprendre de nouvelles informations, et faire de nouvelles accusations (influencées par la dernière analyse). Ce gameplay est intéressant, et nous force bien à planifier nos actions (même si pas mal de choses restent aléatoires).

Le mystère est plutôt cool (ça m’a rappelé Death in Paradise un peu), même si un peu difficile à terminer. Je suis coincée, très près de la fin je pense, mais n’ayant toujours pas trouvé (je suppose ?) le bon ordre pour arriver à la vraie fin (s’il y en a vraiment une ?). Bien que je pense avoir une assez bonne idée de ce qui s’est passé…

2 « J'aime »

Ashes, par encoretoisnake

Ashes est une petite aventure de science-fiction faite avec Inklewriter, où l’on suit Josh et Aria, deux astronautes (enfin je crois ?) retournant sur Terre après une mission et la trouvant dans un de ces états… Réalisant qu’il y a quelque chose qui ne va pas ici, ils se mettent à en trouver la cause et à corriger tout ça. Mais, s’ils n’y parviennent pas, c’est la fin du jeu !
Il y a beaucoup de fins, mais seulement deux peuvent être considérées comme bonnes.

Bien que l’histoire soit assez intrigante (que s’est-il passé sur Terre ? d’où viennent ces symboles ?), une grande partie de ce mystère reste sans explications. Ce qui n’est absolument pas un problème, je serais même partante pour jouer une version longue avec plus de détails ou d’investigation du phénomène.
En revanche, le jeu s’arrête assez souvent, brusquement et arbitrairement – vous pouvez atteindre les mauvaises fins (comment ça être prudent arrête le jeu ?), sans explication ou raison (je parie que c’est à cause de la limite des mots). Cette imprévisibilité rend le jeu plutôt frustrant… (sauf si vous arriver à trouver la bonne fin direct).

Ah ouais. Je viens de lancer et je me prends ça direct :
image

Aucune explication ? Navré mais je ne teste pas plus loin.
Je veux bien des fins abruptes mais il faut qu’elles soient racontées…

Résoudre un mystère en identifiant des corps, leurs relations et les évènements en lisant des petits papiers ? Grosse vibe « Case of the Golden Idol » pour moi qui vient juste d’y jouer :slight_smile:

J’ai pas non plus réussi à aller au bout, je tourne en rond, je dois pas avoir la bonne sélection de conclusions. C’est dommage de ne pas pouvoir changer ses conclusions sans refaire une boucle car ça rend plutôt pénible une action qui pourrait être directe.
C’est très intéressant de pouvoir donner des noms hypothétiques et que le texte les utilise partout. L’idée des polices pour représenter l’écriture de chaque personne est cool aussi mais c’est dommage qu’elles ne gèrent pas les accents (en tout cas chez moi), ça casse un peu le rendu.

Je pense que Selsynn tient un bon jeu là et qu’il ne manque qu’un petit coup de polish pour obtenir un truc vraiment bien. Félicitations.

Ha ha… ça me rappelle que j’étais tenté d’organiser une Jam de FI sur itch à un moment, sur le thème des fins abruptes justement…

1 « J'aime »

Ouais, il y en a plein des comme ça, j’ai abandonné à la deuxième tentative, et sur le live de Linu, je lui a donné les réponses à esquiver, on a pu faire une étape de plus, puis on est tombés sur une FIN DU GAME alors on a inventé notre propre fin.

Je pense qu’il y a eu soit un problème de temps, soit la limite de mots qui a poussé à couper certaines réponses, mais dans ce cas là, il faudrait supprimer les choix qui correspondent pour éviter ce genre de trucs.

Alors, le contenu inklewriter étant facilement accessible, je l’ai récupéré et fait passer dans le convertisseur inklewriter → ink pour y voir plus clair.

J’ai pu voir :

  • qu’il y avait 20 choix qui renvoient vers « FIN DU GAME »
  • qu’à chaque étape, il y a un bon choix et un « FIN DU GAME », sauf le premier choix où les deux sont bons
  • que ça donne donc deux « couloirs » qui débouchent sur deux fins différents, l’un plus court (~7 passages je crois) que l’autre (~15 je crois)

20 culs de sac, purée, faudrait être courageux pour aller au bout !

J’en profite pour signaler que si vous avez testé ma FI Biblioflam et que vous avez eu des erreurs ou des lancers de dé trop frustrant, j’ai fait plusieurs corrections mineures pour remédier à ça : possibilité de revenir s’entraîner tout le temps, réinitialisations correctes de variables (entraînement dialogue), augmentation automatique d’un point si votre stat d’habileté définie par le dé n’est que de 1, et rajout de raccourcis supplémentaires pour éviter de refaire des séquences à chaque retour à la mission… (voir les devlogs sur itch)

Biblioflam v1.2.2