La machoire de Caïn – Jouons ensemble

Nous sommes quelques un•e•s à nous être procuré•e•s La machoire de Caïn, la traduction française du livre Cain’s Jawbone publié en 1934 par Torquemada (l’alias du verbicruciste Edward Powys Mathers).

Ce topic est ouvert pour ceux qui veulent collaborer !

N’oubliez pas d’utiliser des balises [spoiler] pour ne rien divulgâcher !

3 « J'aime »

Première lecture en diagonale.
Il y a beaucoup de références et quelques jeux de mots qui peuvent rappeler Vian d’un certain côté (« farce à la glaise », « j’avais lancé mon Monet par-dessus les boulins »).

Bien que la lecture soit souvent assez incompréhensible, il n’y a pas tellement de mots désuets. C’est plus l’enchaînement de phrases sans queue ni tête au sein d’une même page qui rendent le tout abstrait.
Le texte semble également donner des indices « metas » : par ex, à la page 55 on peut lire : « (…) un temps, il fut dur, doux, dur, dur, doux, doux, doux dur.» .

En tout, il y a 12 pages commençant ou finissant (6 de chaque) par des citations, ce qui est, je pense, un bon point de départ.

Autre chose qui peut avoir son importance : le narrateur est souvent un homme, mais pas toujours !

Pareil, première lecture diagonale j’ai surtout vu un indice typographique pour classer les pages :

il y a trois type de mise en page, une en normale, une en gras, et une avec un interlignage legerement plus elevé

Et je pense que les poèmes servent à passer de l’une à l’autre des parties, qui ont chacune un•e narrateurs différents, détecté ici aussi

1 « J'aime »

Mais ça veut dire qqch pour toi ? J’ai pas l’habitude de ce genre de jeux de mots je crois, si je peux me cultiver dans le processus, je prends !

Ce sont des contrepèteries :slight_smile:
“Glace à la fraise” et “bonnet au dessus des moulins”.

OH ! Ah oui. Hmmm.

non, rien.

Mais oui ! Exact ! Ca va permettre de découper un peu plus ça, top !

[EDIT] en regardant plus attentivement, il semblerait que ce soit un peu plus subtil : il y a plusieurs graisses différentes, et plusieurs interlignages différents. j’essaie de classer ça, mais c’est pas si évident.

Peut-être 7 parties vu qu’il y a 6 poèmes ?

Peut-être.
J’ai récupéré une version anglaise et j’ai pu relier les 6 poèmes (ils sont introuvables en français). J’ai aussi repéré 2x2 pages qui ne se terminent pas par un point (les seules). En tout, ça fait 8 liaisons. C’est pas ouf, mais c’est un début :smiley:

1 « J'aime »

Ça a donné quelque chose cette lecture ?

J’ai astucieusement esquivé de chercher davantage en prêtant le livre à quelqu’un d’autre

1 « J'aime »