petites notes de codage sous Glulx

Salut,

Voici quelques points insolites rencontrés dans la programmation sous Glulx :

  1. la compilation se fait de façon chronologique.

si on dit qu’un objet est sur un bureau, il faut définir le bureau avant, sinon le compilateur dit une erreur.

  1. Le compilateur ne reconnait pas l’erreur suivante : faire appel à une variable associée à un objet qui n’existe pas, mais qui a le même nom qu’une fonction.

Lancer le jeu ensuite (sous windows) le fait planter au moment du check de la variable. C’est à ce jour la 1ere fois que j’ai un crash certain sous Glulxe windows suite à un jeu compilé et qui fonctionne.

  1. L’attribut « initial » ne doit pas être traité avec des « return » mais avec des « print ».

Par exemple :

initial [;if (variable==ok) {print « description 1 »;} else {print « description 2 »;} ],

et non :

initial [;if (variable==ok) {return « description 1 »;} else {return « description 2 »;} ],

JB