Intégration de libs et extensions dans nos projets

Autre point qui me semble important
Tous nos projets utilisent probablement la bibliothèque francophone et des extensions. Je pense qu’il n’est pas utile de stocker ces extensions dans le répertoire d’un jeu, mais qu’il suffit de mettre un lisezmoi.txt qui donne les références exactes des extensions à utiliser si elles sont standard (nom et version).

Vous me direz : oui mais si je modifie French.h et FrenchG.h ?
Normalement on n’a pas à modifier ces fichiers. Inform propose des mécanismes permettant de surcharger certains messages ou la grammaire des verbes directement dans votre code, sans recourir à la modification des bibliothèques.
Il serait une bonne habitude à prendre, lorsque c’est possible, de ne pas modifier les libs communes pour un jeu donné.

Imaginons (et c’est le cas en plus !) qu’un jeu soit lié à une modification intensive de French.h et FrenchG.h en version 2.1, qui présente de sérieux bugs. Le jeu ne pourra alors plus bénéficier des corrections apportées aux versions suivantes de la lib francophone, à moins de les reporter manuellement dans les fichiers modifiés pour le jeu, ou de refaire toutes les modifications nécessaires pour le jeu sur la nouvelle version des libs… Un chantier que peu d’auteurs voudront entreprendre…

Dans la mesure du possible, donc, faisons évoluer ensemble les libs francophones et autres extensions, mais n’intégrons pas de versions modifiées des libs pour compiler nos jeux. Bien sûr, on rencontrera des cas où cela est nécessaire, mais cela présente tant d’inconvénients pour l’évolution future des jeux que c’est à éviter !

merci de ces explications, ainsi que celles pour les « tags » pour le gestionnaire de version.

C’est une bonne idée de faire ces versions figées pour toujours savoir où on en est. Quand à la dernière version figée, j’espère qu’elle ne comporte pas de bugs gênant, j’ai juste testé les replays avec mes jeux, tout semblait fonctionner correctement, mais je n’ai pas plus approfondi. On verra sans doute lors des prochains beta test ce qu’il en est vraiment.